Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Nous ne voulons pas que la justice s’invite indûment dans la compétition électorale en Casamance

Posté par: Jean-Marie François Biagui| Mercredi 18 juin, 2014 10:57  | Consulté 1907 fois  |  4 Réactions  |   

Nous ne voulons pas que la justice s’invite indûment dans la compétition électorale en Casamance

Autant nous insupporte l’instrumentalisation, en Casamance, à des fins crypto-personnelles ou bassement politiciennes, d’éléments incontrôlés ou supposés appartenir au Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), autant nous révulse, à plus forte raison, l’idée que la justice puisse s’inviter d’autorité, ou être invitée, quels qu’en soient par ailleurs les motifs ou motivations, dans une campagne électorale.

Certes, dans une démocratie, l’agenda judiciaire ne saurait s’accommoder avec quelque agenda politique que ce soit. Il n’empêche que, pour l’autorité judiciaire, avoir une maîtrise réelle de son agenda ; disposer du « pouvoir d’opportunité », pour devoir en user à bon escient ; coller avec le facteur ‘‘temps’’, souvent long voire très long dans le domaine judiciaire, quitte à défier en l’occurrence l’autorité politique ; tout cela, donc, entre autres, participe, pour l’autorité judiciaire, de ce que nous appelons communément ‘‘l’indépendance de la justice’’.

Or, à peine est-on entré dans la compétition pour les élections locales prévues le 29 juin 2014, que déjà l’on apprend, à travers la presse, la mise en demeure imminente, par la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), du maire sortant de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, par ailleurs député à l’Assemblée Nationale, afin qu’il s’explique sur un avoir d’un milliard quatre cent millions de francs, dont l’origine serait douteuse. Pourquoi maintenant ? Pourquoi dans l’intervalle de ces deux petites semaines de campagne électorale ?

Si cette information était avérée, du point de vue symbolique, comme sur le plan politique, nous trouverions cela on ne peut plus choquant. Qui plus est, avec un tel acte, nous nous retrouverions, en Casamance, notamment dans les circonscriptions électorales concernées, avec d’une part le corps électoral, et d’autre part la présence diffuse d’une autorité judiciaire qui, quoi qu’il en fût, passerait pour quelque bras armé harcelant incidemment Abdoulaye Baldé, candidat à sa propre succession à la mairie de Ziguinchor. A quelle fin ?

A propos, nous rappelons que Abdoulaye Baldé n’est pas notre candidat. Pas plus, d’ailleurs, que ne l’est, pour nous, aucun des autres candidats concurrents. Cependant, nous ne saurions tolérer, sous aucun prétexte, que le jeu fût faussé, a priori, par le fait du « prince », et à des fins occultes ou inavouées.

Au demeurant, le président Macky Sall avait indiqué, récemment, et à raison, que les élections locales ne le concernaient pas ès-qualité. Autrement dit, elles ne concernent pas le pourvoir exécutif national qu’il incarne en tant que chef de l’Etat. Elles ne concernent pas, non plus, a fortiori, le pouvoir judiciaire.

Il faut, par conséquent, en tant que démocrates, que nous sachions raison garder, et que nous laissions la compétition entre Abdoulaye Baldé et ses concurrents se déployer, à la loyale, c’est-à-dire de manière égale, tout le temps politique ou électoral qui sied.

Alors, et seulement alors, prévaudra le temps de la justice, qui transcende du reste tous les autres temps.

Dakar, le 18 juin 2014.

Jean-Marie François BIAGUI

Président du Mouvement pour le Fédéralisme

et la Démocratie Constitutionnels (MFDC-fédéraliste)

 L'auteur  Jean-Marie François Biagui
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (4)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
VIVE LA CASAMANCE En Juin, 2014 (18:10 PM) 0 FansN°:1
TOI GEAN MARI BIAGUI,cesse de jouer avec les mots du MFDC SI NON JE METTRAIS ma main dans le SEX je dits bien dans le SEX DE TA MAMAN ET TIRER TOUT dehor a la vu de tout le monde.CEPENDANT VIVE LA CASAMANCE dans son integrite territoriale:DE DIOGUE A BAKEL ET DE BAKEL A KEDOUGOU.
Lebougui dakar independance En Juin, 2014 (18:52 PM) 0 FansN°:2
LES REBELLES TUENT FROIDEMENT DES JEUNES,VIEUX ET VIEILLES DS LES VILLAGES DE LA CASAMANCE ALORS QU ILS ST DES HONNETES GENS ET NON DES COLLABO. RAISON POUR LAQUELLE APRES INDEPENDANCE IL Y AURA UN VENDETTA ET REGLEMENT DE COMPTE ENTRE CASACAIS. POURQUOI PAS UNE GUERRE TRIBALISTE APRES INDEPENDANCE DE LA CASAMANCE ? L INDEPENDANCE DE LA CASAMANCE SE REALISERA IL Y A PAS DE SOUCI ( C EST UN MOYEN D ACCELERER L INDEPENDANCE DES LEBOUS)

SANS OUBLIER DE RAPPELER QU IL Y A UN HIC:

DE QUELLE CASAMANCE LIBRE NOUS PARLE-T-ON : LE FOULADOU? LE GABOU (sedhiou)? EST CE QU ILS ST DIOLAS LOL . QUELLE ETHNIE DOMINERA LE POUVOIR ET DIRIGERA LA CASAMANCE LIBRE: LES PEPEL, LES DIOLAS KASSA, LES DIOLAS FOGNY, LES PEULS FOULADOU, LES SOCES DU GABOU, LES BAINOUCKS, LES CREOLES, LES MANJACKS?
EST CE QU IL Y AURA UNE GUERRE ETHNIQUE APRES LA CASAMANCE LIBRE ? EST CE QUE CERTAINS QUI ONT UNE DOUBLE ORIGINE COMME PAR EXEMPLE PEPEL ET DIOLA FOGNY (SOIT GUINEE BISSAU ET CASAMANCE SOIT GAMBIE ET CASMANCE) SERONT-ELLES RENVOYEES CHEZ "EUX" . EST CE QUE LE SOCE ARROGANT CIVILISATEUR DE LA CASAMANCE (INFLUENCE LINGUISTIQUE AUPRES DES MINORITES ETHNIQUES ET INFLUENCE RELIGIEUSE MUSULMANE) ACCEPTERA T-IL DE SE FAIRE DIRIGER PAR UN DIOLA. TANT QUE TOUS CES PARAMETRES NE SONT PAS RESOLUS PAR VOUS LOL VOTRE REVE PEUT ATTENDRE . PEUT ETRE TA CASAMANCE LIBRE SERA PIRE EN DESASTRE HUMAIN QUE LA CASAMANCE INTEGREE DANS LE "NORD" , SANS OUBLIER LA VENDETTA ET REGLEMENT DE COMPTE ENTRE "CASAMANCAIS.
...
Lebougui dakar independance En Juin, 2014 (18:54 PM) 0 FansN°:3
....(suite)...
MAINTENANT C EST LE LEBOUS INDEPENDENTISTE QUI VOUS PARLE : AVANT DE PARLER DE LA CASAMANCE LIBRE PARLONS DE DAKAR LEBOU LIBRE . COMME VOUS LE SAVEZ DANS L HISTOIRE , DAKAR NE FAISAIT PAS PARTIE DU SENEGAL. CERTAINS DIGNITAIRES AVAIENT DEMANDE L INDEPENDANCE DE DAKAR COMME TOUS LES AUTRES LORS DE LA VEILLE DE LA DECOLONISATION. MAIS CELA S EST ARRANGE AVEC L INSTALLATION DE LA CAPITALE DU SENEGAL A DAKAR.

FACE A CE FUTUR PROBLEME ETHNIQUE APRES INDEPENDANCE DE LA CASAMANCE QUI RISQUE DE S EXPORTER A DAKAR ( CHEZ NOUS LA TERRE DE NOS ANCETRES) , NOTAMMENT A GRAND YOFF (DIOLA VS MANJAK OU DIOLA VS SOCE) , OU A TAMBA , SALOUM ET MBOUR (SOUTIEN DES SOCES A LEUR FRERES DU GABOU CASAMANCAIS) . QU EST CE QUE VOUS PROPOSEZ COMME SOLUTION PR EVITER LE CONFLIT ETHNIQUE EN CASAMANCE APRES INDEPENDANCE ET SON EXPORTATION VERS LE NORD?
DIAM AK KHEWEUL
Atika diome rek En Juin, 2014 (11:24 AM) 0 FansN°:4
lebougui tu na rien compris il faut bien aprendre l'histoire avant de parler les lebous se glorifient en disant que dakar leur appartient sait faut les soces son les premiers habitant de dakar et sait a eux de demander l'independance la casamance a ete divisé par leopol senghor pour bien regné et en plus pour empécher les casacais de sunir mais la superficie de la casamance est de oussouye juska kedougou bakel

Ajouter un commentaire

 
 
Jean-Marie François Biagui
Blog crée le 30/12/2011 Visité 307127 fois 142 Articles 8076 Commentaires 22 Abonnés

Posts recents
Eux et nous, ou ce que révèle l’« affaire du zircon » en Casamance
Casamance : Communiqué du maquis du MFDC contre les fossoyeurs de la paix
Où l’on découvre ce que la démocratie n’est pas
Quand la RTS se couche, France 24 reste debout
Oser l’avenir
Commentaires recents
Les plus populaires