Damas est responsable de l'attaque chimique à Khan Cheikhoun

  • Source: : 7sur7.be | Le 06 septembre, 2017 à 12:09:39 | Lu 1321 fois | 4 Commentaires
content_image

Attaque chimique à Damas

L'attaque chimique à Khan Cheikhoun en avril a été menée par l'aviation syrienne, selon la Commission d'enquête indépendante sur la Syrie. Dans un rapport publié mercredi à Genève, elle conclut aussi que l'armée américaine a violé le droit international près d'Alep. Le bombardement de Khan Cheikhoun, qui constitue deux crimes de guerre, avait tué plus de 80 personnes et blessé plus de 290 autres. Il avait provoqué une polémique entre la Syrie et la magistrate suisse Carla Del Ponte, qui a depuis annoncé sa démission de la Commission.

Elle avait mis en cause le régime dans une interview télévisée mais l'instance n'avait pas encore officiellement attribué la responsabilité de ce raid. Jusqu'à ce mercredi où le nouveau rapport, qui porte sur la période de début mars à début juillet, mentionne l'utilisation de gaz sarin par l'aviation syrienne. "Seules les forces syriennes" utilisent le type d'avions qui ont perpétré l'attaque, estime le document.

Le régime rejette toute implication dans l'attaque Il y a plus de deux semaines, le gouvernement syrien avait promis de recevoir une délégation d'une mission conjointe de l'ONU et l'Organisation internationale pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) qui n'a pas rendu ses conclusions. Il rejette toute implication. Les forces syriennes ont mené trois autres attaques chimiques de mars à début juillet à Idleb, Hama et dans la Ghouta orientale, relève la Commission d'enquête indépendante. Elle demande au gouvernement "de mettre un terme immédiatement" à l'utilisation de ce type d'armement.

Elle met en cause aussi le déplacement forcé de populations de plusieurs villes assiégées après des accords d'évacuation. Ou encore les abus perpétrés par les rebelles ou par plusieurs groupes terroristes dont les djihadistes de l'Etat islamique (EI). Washington pointée du doigt L'institution estime par ailleurs que les Etats-Unis n'ont pas pris "toutes les précautions possibles pour protéger les civils" en bombardant une mosquée près d'Alep.

Ce raid a violé le droit international humanitaire (DIH), selon elle. L'instance va poursuivre ses investigations sur l'offensive des Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par la coalition menée par les Etats-Unis, pour reprendre Raqa à l'EI. Plus de 190.000 personnes ont été déplacées et de nombreux civils ont été tués.


Auteur: 7sur7.be - 7sur7.be






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Boukou En Septembre, 2017 (13:01 PM) 0 FansN°: 1
Mensonges sur mensonges. dans la mesure où l'EI est au cahot oui,
Reply_author En Septembre, 2017 (20:40 PM) 0 FansN°: 1
en tout cas, je n y crois pas !
on a vu avec saddam et avec gh
Ndiakhoum Wade En Septembre, 2017 (20:43 PM) 0 FansN°: 1
ghadaffi !
et il est plus urgent de parler aun san shukyi
et des massacres pérpétrés pas ses bonzes et fidèles
sur les innocents musulmans !
Anonyme En Septembre, 2017 (14:23 PM) 0 FansN°: 2
Mensonges seulement. A la Ghouta, les analyses du trés sérieux MIT américain ont montré que le gaz toxique avait été livré aux rebelles par la CIA via la Turquie, rebelles qui ont froidement gazé leurs propres parents pour faire accuser le régime et lui faire subir les conséquences du dépassement de "la ligne rouge" tracée par l'OTAN pour bombarder le régime syrien.

Chaque groupe rebelle recevait des dollars du Qatar et des saoudites chaque fois qu'ils publiaient une vidéo de leurs assauts contre les objectifs de l'armée régulière ou contre les chrétiens.

Dieu est juste et aujourd'hui, les alliés des djihadistes se querellent et s'accusent mutuellement de soutenir le terrorisme. Comment des pays comme le Qatar ou l'Arabie saoudite peuvent-elles s'allier aux occidentaux pour combattre la dictature en Syrie?

Les vrais alliés d’Israël dans son projet de conquérir le proche et le moyen-orient sont les monarchies du golfe.

Ces monarchies financent les terroristes contre leurs ennemis mais quand ces terroristes en toute logique se retournent contre eux au final, ce n'est que juste retournement des choses.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com