Franc CFA : pourquoi la BCEAO a porté plainte contre Kémi Séba

  • Source: : Webnews | Le 29 août, 2017 à 23:08:19 | Lu 4658 fois | 9 Commentaires
content_image

Kemi Seba lors d'un rassemblement, le 19 août à Dakar.

La Banque centrale confirme à Jeune Afrique avoir porté plainte contre le président de l'ONG Urgences Panafricanistes. Objectif : envoyer un "signal dissuasif".

L’arrestation de Kémi Séba, vendredi 25 août, à Dakar, fait bien suite à une plainte de la BCEAO (Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest), a confirmé à Jeune Afrique une source au sein de l’institution bancaire. « La banque n’a rien contre les débats autour du F CFA, mais elle ne trouve pas acceptable qu’on s’en prenne à des signes monétaires. Il fallait envoyer un signal dissuasif pour ne pas inciter les gens à perdre leur argent avec ce type d’actions » a-t-elle ajouté.

Depuis que le président de l’ONG Urgences Panafricanistes a brûlé un billet de 5 000 F CFA en public, nombre de photographies circulent en ligne montrant des billets de banque de la zone détournés ou détruits.

Dans le détail, c’est la direction des affaires juridiques de la banque qui a suggéré à ses avocats de déposer une plainte. La BCEAO prévoit de tenir un point de presse dans les prochains jours pour s’expliquer.

Incarcéré à la prison de Rebeuss, à Dakar, avec Bentaleb Sow, un autre membre (sénégalais) d’Urgences panafricanistes, le Franco-Béninois Kémi Séba doit comparaître ce mardi 29 août devant le tribunal des flagrants délits.

En soutien à ses membres incarcérés, l’ONG a organisé des rassemblements pacifiques, ce mardi, dans plusieurs villes africaines, à savoir Dakar, Cotonou, Abidjan, Moursal au Tchad, Niamey, Ouagadougou et Bamako.

Celui qui ce définit sur sa page Facebook comme « résistant africain » et « penseur panafricaniste » avait été interpellé à son domicile dakarois, vendredi 25 août au matin. Cette procédure fait suite à un rassemblement « contre la Françafrique » organisé par son ONG le 19 août sur la place de l’Obélisque, à Dakar, au cours duquel Kémi Séba avait publiquement brûlé un billet de 5 000 F CFA pour dénoncer cette monnaie qu’il qualifie de « scandale économico-politique d’ordre colonial ».

Dans la nuit de jeudi à vendredi, avant son interpellation, l’activiste avait posté un message sur sa page Facebook, intitulé « Franc CFA : « La BCEAO porte plainte pour le billet colonial que j’ai brûlé », où il déclarait : « Je savais qu’en effectuant cet acte purement symbolique, la BCEAO, sans doute sur commande de la Banque de France, engagerait une procédure visant à me mettre en prison. Je le savais, et je suis prêt à en payer le prix du plus profond de mon âme. » La BCEAO n’avait, jusqu’ici, pas confirmé être à l’origine de la plainte.

L’article 411 du code pénal sénégalais prévoit que « quiconque aura volontairement brûlé ou détruit, d’une manière quelconque, des registres, minutes ou actes originaux de l’autorité publique, des titres, billets, lettres de changes, effets de commerce ou de banque, contenant ou opérant obligation, disposition ou décharge; (…) Si les pièces détruites sont des actes de l’autorité publique ou des effets de commerce ou de banque, la peine sera d’un emprisonnement de cinq ans à dix ans ».


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Anonyme En Août, 2017 (09:38 AM) 0 FansN°: 1
un jour domou kharamm bi dineu fa andi guerre ,yatte xeme séytané islamisé yi

cé vous son gorou wattbang ,son talibé ,niaka fayda ,chiimme  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Yatt En Août, 2017 (11:52 AM) 0 FansN°: 2
Nous n'offenseront pas "mbaam" l'âne, ni "weukheugn" le putois en les comparant à cette immondice partisane, ce hors genre coprophile, indigne, fourbe et sans honneur qui nous insulte dans ce forum.

Mais le pire est cette sournoise duplicité de SENEWEB qui censure nos posts (l'insulteur y a pourtant répondu or le post en question a disparu).

SENEWEB a troqué, sans doute contre des avantages, l'éthique et la déontologie dans l'information que sont la liberté d'opinion et le contradictoire !!!

SENEWEB a étrangement trouvé outrageant le fait qu'un des membres de ce forum disent que le combat pour la liberté en Afrique devra forcément commencer par l'expulsion de la franc-maçonnerie de nos institutions car c'est elle qui abêtit nos dictateurs.  :frustre:  :frustre:  :frustre: 

Reply_author En Août, 2017 (10:11 AM) 0 FansN°: 1
yaou yatte démaal dioutou ché tes copin téroriste jihadiste yi
toi et l autre islamisé xéme ,niarri traitre niou bougueu diay senegal ,les singes barbu deumeu jihadiste allé bizé entre vous laba au soudan
senegalou père sengore abdou diouf on es heureux ,rien a foutre des domou kharam toutou islamisé yi
senegalou senghor mo gnou saffe ,koumou nakari nafaa diogué se fair dioutou ché les deumeu téroriste a gaza woleu somalie ! senegal ,deukou diambeu leu
si tu es pour tes copin batar jihade quitte le vite ,avant may nieuw niaffe sa ndaye la pouta des jihadiste
Yatt En Août, 2017 (13:56 PM) 0 FansN°: 2
boo démé diangui ba noppi, niou mana wakh ak yow.
inculte !!!
Anonyme En Août, 2017 (12:07 PM) 0 FansN°: 3
bravo les photos avec cette saleté de cfa
Anonyme En Août, 2017 (13:02 PM) 0 FansN°: 4
On est contre la "Françafrique" mais on fait appel aux Français dés qu'on a des problèmes:

attaques de Djihadistes parfois même incendies...

Le Mali serait une République Djihadiste sans la France!

Alors discutons de tout mais avec raison!

Beaucoup d'Africains sont Français aussi ,comme cet activiste Kémi, prêts à se réfugier en France dés le moindre ennui!

Salam
Soigneur De Fous En Août, 2017 (16:10 PM) 0 FansN°: 5
On ne peut pas parcourir le monde avec le passeport et la Carte Nationale d'Identification d'un pays qu'on passe tout son temps à attaquer, s'éloigner le plus loin possible de la terre natale de ses propres parents et vouloir nous faire croire qu'on aime l'Afrique parce qu'on arbore sur ses vêtements la carte du continent noir.
Anonyme En Août, 2017 (21:24 PM) 0 FansN°: 6
Je suis profondément déçu par la décision de la justice. il est contre la France pourquoi il ne brûle pas passe son passeport français . Sénégalais soyez vigilants méfions nous de ce genre de personne qui ne représente rien . Tout le monde doit respecter nos institutions. Il faut l'expulser
Anonyme En Août, 2017 (10:15 AM) 0 FansN°: 7
nimoro 6 je suis dacord avec toi ,macky sall doit savoir que cé deumeu barbu islamisé la

il prend le sénégal pour son térain ,son garage ou il cherche la gloire avec des petit singe com lui islamisé ,si on l interdit pas le senegal ,un jour il va fair des téroriste la ba  :emoshoot:  :emoshoot: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com