Deux Togolais parmi les migrants tués par Yaya Jammeh (ONG)

  • Source: : Apanews | Le 25 juin, 2018 à 20:06:15 | Lu 3429 fois | 7 Commentaires
content_image

Deux Togolais parmi les migrants tués par Yaya Jammeh (ONG)

Les organisations Human Rights Watch et TRIAL International ont annoncé, lundi, que deux Togolais ont récemment été identifiés parmi une cinquantaine de migrants ouest-africains massacrés en 2005 par une unité paramilitaire contrôlée par l’ancien président gambien, Yahya Jammeh.

« Nous pensons que Yawovi Agbogbo et Kossi Odeyi ont été assassinés (tout comme de nombreux Ghanéens) par un escadron de la mort sous les ordres du président Yahya Jammeh », a annoncé Reed Brody, conseiller juridique à Human Rights Watch, cité par un communiqué reçu à APA.

En juillet 2005 en effet, ces deux ressortissants togolais avaient quitté le Sénégal à bord d’un canot motorisé aux côtés de dizaines de Ghanéens ainsi que des Nigérians, des Sénégalais, des Ivoiriens et un Gambien, dans l’espoir d’atteindre l’Europe, explique Human Rights Watch, avant d’ajouter que c’est trois jours plus tard qu’Agbogbo a appelé sa famille pour signaler qu’ils avaient été arrêtés en Gambie, mais n’a plus donné signe de vie après.

A cet effet, indique le document, les familles de victimes ont appelé le gouvernement togolais à soutenir les efforts entrepris au Ghana pour mener des enquêtes et engager des poursuites relatives à cette affaire.

« Le gouvernement togolais devrait soutenir les efforts du Ghana visant à traduire les meurtriers en justice », a estimé M. Brody.

S’appuyant sur leur rapport conjoint, Human Rights Watch et Trial International ont soutenu que la marine gambienne avait arrêté les migrants le 22 juillet 2005 (date anniversaire de la prise de pouvoir de Yahya Jammeh en Gambie en 1994) et les a accusés d’être des mercenaires impliqués dans une tentative de coup d’État.

Parmi la cinquantaine de migrants, HCR précise que le Ghanéen Martin Kyere, est l’unique survivant connu à ce jour.

Après 22 ans au pouvoir, Yaya Jammeh a perdu l'élection présidentielle gambienne de décembre 2016 face à Adama Barrow et vit depuis janvier 2017 en Guinée équatoriale.


Auteur: Apanews - Apanews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme il y a 3 semaines (21:07 PM) 0 FansN°: 1
c est un autre dictateur et criminel qui le protege
Malick  il y a 3 semaines (11:15 AM) 0 FansN°: 1
expliquez nous comment les qui ont les cotes senegalaise ont puent rejoindrent les cotes gambiennes . et pourquoitous ont ete tues et un seul a survecue pourquoi il na pas etais tuer. soyez claire sur ces questions la.
Anonyme il y a 3 semaines (22:13 PM) 0 FansN°: 2
Ou est le petrole du Nigeria ou de la Cote d'Ivoire ,etc... etc...pour que leur jeunes defient la mer pour rejoindre l'Europe?



Le petrole dans le tiers n'a jamais profite a leur population a part une certaine elite.
Anonyme il y a 3 semaines (08:45 AM) 0 FansN°: 3
Cest passè ne mettez pas mal à l aise diamey ah ghana svp
Anonyme il y a 3 semaines (08:56 AM) 0 FansN°: 4
Un Ouest Africain n'est pas un migrant

en Afrique de l'Ouest.
Anonyme il y a 3 semaines (15:40 PM) 0 FansN°: 5
Ok et que dites vous de ceux qui se font dépouiller, réduit à l’esclavage, vendu comme du bétail et tués froidement en Afrique du Nord??

Ah oui et quid des prisons à ciel ouverts qui s'ouvrent en Europe?

Savez vous que les noirs sont encore des esclave en Mauritanie.



Les gambiens feraient mieux de construire la démocratie et de consolidés les acquis non négligeables que leur a laissé Yaya Diamé, fusse t-til un "Dictateur" :thumbsup: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com