Côte d’Ivoire : la CPI rejette à nouveau la demande de remise en liberté de Laurent Gbagbo

  • Source: : Webnews | Le 27 septembre, 2017 à 11:09:25 | Lu 395 fois | 6 Commentaires
content_image

L'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, à la Cour Pénale Internationale.

Dans un communiqué, la CPI estime ce mardi 26 septembre que la détention est la seule mesure qui garantisse la participation de l’ancien président à son procès.

En juillet dernier, une première décision de la chambre de première instance de la Cour pénale internationale (CPI) avait été cassée en appel. Mais le réexamen de la demande de Laurent Gbagbo n’a rien changé à la sentence finale : la CPI a rejeté la demande de remise en liberté de l’ancien président ivoirien.

Dans un communiqué publié mardi 26 septembre, la Cour estime « que la détention demeure la seule mesure qui garantisse la participation de Laurent Gbagbo au procès, et qu’elle est donc raisonnable, appropriée et nécessaire. » « L’existence d’un réseau de partisans qui pourrait l’aider à échapper à la justice » ou qui pourrait exercer des pressions sur des témoins a notamment été étudiée, précise le communiqué.

État de santé « amélioré »

La CPI estime également que l’état de santé de l’ancien président s’est « amélioré » et qu’il permet un maintien en détention. Depuis plusieurs mois, plusieurs proches de Laurent Gbagbo faisaient en effet savoir qu’à 72 ans l’ancien président ivoirien faisait face à des problèmes médicaux.

Chez ses partisans, l’espoir était pourtant de taille. Plus d’un an et demi après l’ouverture du procès et alors que les audiences ne semblent pas près de s’achever, beaucoup estimaient qu’une libération de l’ex-leader socialiste était proche.

Arrêté le 11 avril 2011 à Abidjan, Laurent Gbagbo a été transféré à la prison Scheveningen, dans les faubourgs de La Haye, aux Pays-Bas en novembre 2011.Depuis janvier 2016, il est jugé aux côtés de Charles Blé Goudé, l’ancien leader des jeunes patriotes, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité pendant la crise post-électorale de 2010-2011.


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (4)


Anonyme Beugue Fatick il y a 3 semaines (11:44 AM) 0 FansN°: 1
et qu'est ce qui vous empêche d'arrêter sarkozy, ntanyu, bus fils et père et en birmanie ou l'on massacre les musulmans il faut sorti de cette institution où l'on juge seulement les africains
Reply_author il y a 3 semaines (11:56 AM) 0 FansN°: 1
arrêtes de confondre les chose...dans le cas de
la cote d'ivoire, c'est le pays elle meme qui a appelée la
cpi. se faisant confiant de sa victoire
c'est gbagbo lui même qui a appelé la cpi de
venir enquêter sur les exactions et crimes en cote d'ivoire. la cpi n'est
pas venue d'elle meme....renseigne toi
Reply_author il y a 3 semaines (12:05 PM) 0 FansN°: 2
vous savez, les elections de la cote d'ivoire ont ete les election la plus
chère en afrique.n'ayant pas les moyens financiers de l'organiser, le pays àd
demandé de l'aides la communauté internationale.c'est gbagbo lui meme
qui en etait le demandeur. et en meme temps gbagbo avait accepté que
cette communauté internantionale est un droit de regard sur le deroulement
des election jusqu'aux résultats.c'est pour cela que l'onu validait tout les
étapes des elections.mais quand tu dit à quelqu'un vient financer mes elections
et que cette personne arrive, tu ne peux plus parlé de colonisation ou d'ingerence...il faut lire pour t'informer
Anonyme il y a 3 semaines (12:59 PM) 0 FansN°: 2
C'est un OTAGE de la FranceAfrique  :fbhang: 
Anonyme il y a 3 semaines (10:09 AM) 0 FansN°: 3
TU ES JUSTE UN PRISONNIER POLITIQUE DE LA FRANCE TIENS BIN LE BOUT DU TUNNEL N EST PAS LOIN OUATTARA EST LE PLUS GRAND CRIMINEL
Latdior2012 il y a 3 semaines (14:17 PM) 0 FansN°: 4
La Cour Pénale des Indigènes a encore frappé. Merdier!!!  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com