Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Lancement des livres de Jean-Marie François Biagui le jeudi 20 octobre 2016 au Centre Lebret (Paroisse St Dominique) Av cheikh Anta Diop (face à la Librairie Clairafique) à 16 heures précises

Posté par: Jean-Marie François Biagui| Mercredi 12 octobre, 2016 09:10  | Consulté 429 fois  |  0 Réactions  |   

AVIS DE DECES : LE MENSONGE EST MORT EN CASAMANCE (Ed. Diasporas Noires, Jean-Marie François Biagui, 200 pages)

«Je veux que ce soit toi, et personne d’autre, qui transcrive en français mon histoire du maquis…» Ces mots étaient du fondateur de ATIKA, la branche armée du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC), Sidy Badji. Il les avait prononcés en octobre 1997 devant une assistance tout acquise à sa cause, à l’intention de l’auteur (*) qui venait de le rencontrer pour la première fois dans sa résidence surveillée, à Ziguinchor. Décédé le 26 mai 2003, Sidy Badji n’avait pu réaliser son vœu avec ce dernier, qui se vit alors investi d’une mission impossible. C’est donc par dépit, faute de mieux, que l’auteur propose cette Esquisse d’une histoire de la rébellion casamançaise telle que Sidy Badji ne l’aurait pas contée, en tant que sa modeste contribution à l’écriture de quelque page de cette partie sombre de l’histoire de la Casamance, et partant du Sénégal, non sans fonder son espoir que des voix autorisées écriront un jour la véritable histoire de la rébellion casamançaise selon Sidy Badji

 

MADEMBA N'EST PAS UN NATIF DU TERROIR ET ALORS ? UN PLAIDOYER CONTRE L'AUTOCHTONIE (Ed. Diasporas Noires, Jean-Marie François Biagui, 158 pages)

Ce pamphlet a pour but de lever toutes équivoques entre l’autonomie selon l’auteur (*) et l’autochtonie, celle-ci étant propice, dans sa définition comme du point de vue de sa finalité, à des dérives de type ethnique, xénophobe ou raciste. L’auteur cherche en effet à clarifier sa vision autonomiste ou fédéraliste pour le Sénégal, en tant qu’une formidable alternative à la logique de l’indépendance pure et simple de la Casamance, en proie à une rébellion indépendantiste incarnée par le Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC) depuis décembre 1982.

 

(*)L'AUTEUR
Jean Marie François BIAGUI est le président-fondateur du Mouvement pour le Fédéralisme et la Démocratie Constitutionnels (MFDC-fédéraliste) et ancien secrétaire général du Mouvement des Forces Démocratiques de la Casamance (MFDC). Ancien Élève de l’École Supérieure Internationale d’Administration des Entreprises (ESIAE) – Rhône Alpes (du groupe ESAE & EDC Paris), son sujet de Mémoire de fin d’études s’intitule : ‘‘De la question des besoins essentiels en Afrique Noire et des problèmes relatifs au transfert de technologie’’.

 

Les Editions Diasporas Noires

E-mail : info@diasporas-noires.com

//diasporas-noires.com

 

 

 

 L'auteur  Jean-Marie François Biagui
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
 Les Commentaires sont desactivés.
 
Jean-Marie François Biagui
Blog crée le 30/12/2011 Visité 297170 fois 137 Articles 8072 Commentaires 22 Abonnés

Posts recents
En Casamance il n’y a pas que le MFDC avec ses membres d’un côté et de l’autre tous les autres Casamançais
Seule la liberté est belle [Lettre à un Combattant de la liberté]
Seule la liberté est belle [Lettre à un Combattant de la liberté]
Seule la liberté est belle [Lettre à un Combattant de la liberté]
Pathétique ! ...
Commentaires recents
Les plus populaires