Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Aurait-on perdu le nord au PDS ?

Posté par: Jean-Marie François Biagui| Mardi 11 septembre, 2018 11:09  | Consulté 88 fois  |  0 Réactions  |   

A la décharge du Président Abdoulaye Wade, il existe bel et bien un ‘‘Plan B’’ au Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Et c’est son Secrétaire Général National qui l’a décliné en son temps, exactement au moment où l’on agitait l’idée d’une candidature à la Présidentielle possiblement forclose du candidat désigné du PDS, Karim Wade.

Celui-ci était alors sur le point d’être condamné, avant de l’être réellement, à une lourde peine d’emprisonnement, doublée d’une forte amende. Et le Président Abdoulaye Wade d’avertir, je cite en substance : « Nous n’avons qu’un candidat à la prochaine Présidentielle, Karim Wade… Sinon il n’y aura pas d’élections présidentielles sous le Président Macky Sall… » C’était il n’y a guère longtemps.

Il convient d’ailleurs de noter que le ‘‘Plan B’’ du PDS est aussi le ‘‘Plan B’’ des Khalifistes, les partisans du Maire de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, qui n’ont de cesse de le crier haut et fort, de la bouche même de leurs leaders, notamment de Barthélémy Dias (aujourd’hui embastillé à la Maison d’arrêt de Reubeuss, comme son mentor).

Or, ledit ‘‘Plan B’’ n’est rien moins qu’une invite, ou un appel, à l’insurrection, qui demande, pour ce faire, du cran ; c'est-à-dire de la détermination et du courage, peut-être même plus que cela, mais pas moins.

Il va sans dire que, là, le Président Abdoulaye Wade en demandait beaucoup à ses militants et sympathisants, sans doute un peu trop.

Aussi, les auteurs de la lettre fameuse, sollicitant du Secrétaire Général National du PDS la mise en place d’un ‘‘Plan B’’, en appellent-ils, en réalité, et en substance, à un ‘‘Plan C’’. Mais pourquoi donc un ‘‘Plan C’’ aujourd’hui ? Maintenant que la campagne de parrainage est ouverte, qui plus est depuis le 27 août 2018 ?

Autrement dit, pourquoi ajouter de la crise à la crise face à l’adversité ?

Qu’à cela ne tienne, voudrait-on vraiment, et sincèrement, d’un ‘‘Plan C’’ au PDS – maintenant que fatalement les dés sont jetés, pipés pour les uns, irréprochables pour les autres – que, déjà, certainement, l’on aurait songé à cet effet à des candidats entre autres candidats déclarés comme Pierre Goudiaby Atepa ou Cheikh Hadjibou Soumaré, respectivement ancien Ministre-Conseiller Spécial et ex-Premier ministre (le tout dernier d’une longue liste) du Président Abdoulaye Wade.

Dakar, le 11 septembre 2018.

Jean-Marie François BIAGUI

Président du Parti Social-Fédéraliste (PSF)

 L'auteur  Jean-Marie François Biagui
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
 Les Commentaires sont desactivés.
 
Jean-Marie François Biagui
Blog crée le 30/12/2011 Visité 396837 fois 178 Articles 8171 Commentaires 25 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires